Fichier 287

Publications

Accélèrer l’analyse de la qualité de service mobile avec SMAQ

Accélèrer l’analyse de la qualité de service mobile avec SMAQ

Photo ferdinand tra oci smaq

Orange Côte d’Ivoire utilise SMAQ depuis mi-2018. Ferdinand Tra, Head of Service Management Center, partage son expérience de cette application.

SMAQ est une application d’analyse de la qualité de service (QoS) des réseaux mobile. SMAQ, éditée par Sofrecom, traite les données collectées lors des drive tests et génère de nombreux rapports permettant d’identifier rapidement les points d’amélioration.  Elle est disponible en mode « as-a-service » et accessible par Internet afin de faciliter et d’accélérer l’envoi et le traitement des données.

Comment gérez-vous les mesures de QoS mobile chez Orange Côte d’Ivoire ?

F.T : Nous réalisons un benchmark mensuel de la performance des services mobiles. Nous mesurons la performance de nos services voix et data, mais également celle de nos concurrents pour savoir comment nous nous positionnons et  pour identifier les zones et les services pour lesquels des améliorations sont à prévoir.

Aujourd’hui, nous faisons appel à un prestataire pour réaliser les drive tests. Par contre, nous réalisons en interne l’analyse des résultats.

Que vous apporte SMAQ dans cette analyse de votre performance ?

F.T. : Le premier avantage de SMAQ, c’est qu’il est accessible par internet. Il n’est pas nécessaire d’être au bureau ou d’être connecté à un VPN. Je peux donc lancer la production d’un rapport où que je sois et, 2 à 3 heures après, mon rapport sera prêt.

Son deuxième avantage, ce sont les rapports standardisés. Ils sont clairs, précis, et intuitifs. Ils facilitent grandement le travail d’analyse. Contrairement à d’autres outils sur le marché qui sont des « boites noires », on sait exactement comment SMAQ compile ses analyses.

Avec d’autres outils, même s’ils sont plus complets, les analyses sont plus complexes et demandent une plus grande technicité. Avec SMAQ, j’ai entièrement confiance dans les résultats et dans les conclusions que j’en retire.
Comme Sofrecom enrichit régulièrement la solution avec de nouveaux indicateurs, les rapports standards deviennent de plus en plus riches. Par ailleurs, il existe aussi un « mode avancé » permettant à des experts de réaliser des analyses plus complètes.

Enfin, je sais que l’équipe Sofrecom est disponible pour nous aider si nous avons des questions ou s’il y a des problèmes avec l’outil. Mais jusqu’à présent, grâce à la simplicité de l’outil, je n’ai pas eu besoin de les solliciter. En ce qui me concerne, je maitrise parfaitement l’outil. Et côté performance de SMAQ lui-même, nous n’avons jamais eu aucun problème, l’outil a toujours fonctionné quand nous en avions besoin.

En un mot, je dirais que SMAQ nous fait gagner énormément de temps.

Pour quels autres usages pensez-vous utiliser SMAQ dans le futur ?

F.T. : Aujourd’hui, la gestion des mesures et analyses de QoS en réponse à des plaintes clients est confiée à un prestataire externe. Ce dernier réalise les « drive tests » puis les analyses. Nous devons nous assurer que celles-ci sont fiables. Pour l’instant, nous effectuons nos vérifications dans un autre outil d’analyse de QoS mais je souhaite regarder prochainement si elles pourraient être réalisées dans SMAQ.

Pour en savoir plus sur SMAQ, cliquez-ici