Blog

Quel rôle pour les opérateurs télécoms dans le domaine de santé numérique ?

mar. 11 mai 2021

L’année 2020 a marqué un tournant mondial en matière de soins de santé. Il y’aura un avant et un après Covid-19. Les nombreux confinements et nouvelles contraintes de distanciation sociales ont mis en lumière de nouvelles pratiques et une nécessité de s’organiser différemment pour les patients et les professionnels de santé. En effet, le digital a permis un accès aux soins de santé sensiblement différent. Des applications médicales mobiles et des logiciels qui soutiennent les décisions cliniques en passant par l'intelligence artificielle et  l'apprentissage automatique, la technologie numérique est  le moteur d'une révolution dans les soins de santé.

Qu’est-ce que la santé numérique?

Le terme «santé numérique» englobe plusieurs concepts. D’une part la santé dite électronique (information, ressources et services liés à la santé, fournis par voie électronique), et d’autre part les domaines en développement comme l’informatique de pointe (ex : big data) et l’intelligence artificielle (IA), qui permettent à des systèmes informatiques d’effectuer des tâches exigeant normalement des capacités humaines, comme la faculté de prendre des décisions.

Les technologies exploitées par la santé numérique sont notamment la télémédecine, les téléphones mobiles et leurs applications, les dispositifs portables, la robotique, la réalité virtuelle, l’IA.

Un rôle à jouer pour les opérateurs…

En premier lieu, à l’inverse d’autres secteurs qui disposent de capacités (ex : bancaires, médias..) le secteur de la santé est l'un des secteurs les moins numérisés au monde. Les opportunités de numérisation sur le marché des soins de santé sont nombreuses. Les opérateurs peuvent donc envisager introduire une multitude de nouvelles technologies, applications et services potentiels pour améliorer l'efficacité.

En second lieu, le manque de capacités rime avec absence d’expertise du secteur des soins de en matière de technologies et d'informatique. Ainsi, le secteur dans son ensemble est conscient de la nécessité de se doter de partenaires aux fortes capacités technologiques pour fournir des services de bout en bout aux prestataires de soins de santé.

qui disposent de nombreux atouts pour attaquer le marché

à Le premier avantage pour les opérateurs est de disposer en général d'une main-d'œuvre locale nombreuse et qualifiée. En effet, une force de terrain régionale permet aux opérateurs de travailler directement avec les prestataires de soins de santé pour développer des solutions de bout en bout sur mesure et former les cliniciens à leur utilisation et gestion.

àLe second atout des opérateurs est d’être fortement réglementé par leurs instances locales respectives. L'une des questions clés dans le domaine des soins de santé est la perception de la fiabilité, de la sécurité et de la confidentialité des données. De surcroît, cela donne aux opérateurs télécoms un rare avantage sur les GAFA, qui sont souvent critiqués ou mal perçus pour la sécurité des données.

à Enfin, les grands opérateurs français et mondiaux jouissent d’une forte expérience. De par leurs historiques, leurs tailles, leurs expertises techniques et leurs liens avec les organes de gouvernance et de réglementation, les opérateurs de télécommunications peuvent donner aux prestataires de soins de santé un niveau élevé de confiance et un gage de pérennité.

Panorama des offres opérateurs existantes

De nombreux opérateurs sont déjà présents sur le secteur de la santé numérique sur 3 principaux segments : services de télémédecine, terminaux de gestion de santé, services financiers.

La télémédecine a le potentiel d'élargir l'accès aux soins de santé et d'améliorer les résultats des soins en réduisant la pression sur la prestation de services traditionnels. Les premiers opérateurs à s’être lancés sur le marché ont noués des partenariats forts avec des acteurs de la santé. C’est le cas de Movistar en Espagne qui s’est associé avec Teladoc, acteur américain de référence en télémédecine pour lancer « Movistar Salud ». Teladoc gère la plateforme de bout en bout et la marque Telefonica utilise son expertise en points d’accès en ligne et garantie la sécurité du service. Les offres sont sous forme d’abonnements mensuels, il faut compter 7€ pour une personne et 11€ pour un forfait famille.

Au niveau des terminaux de gestion de santé, la présence forte d’acteurs comme Apple, Google aux produits généralistes rend la tâche compliquée aux opérateurs pour se faire une place sur le marché des terminaux liés à la santé. Des opportunités sont quand même présentes sur des marchés de niche, comme chez Verizon, qui cible les consommateurs plus âgés avec sa « Verizon Care Smart Watch », (appels simplifiés, SOS, partage de position et rappels) ou encore DT qui commercialise un bracelet tiers pour les bébés qui surveille en temps réel sa santé.

Enfin, concernant les services financiers, les compagnies d’assurance sont susceptibles de rechercher des opérateurs pour distribuer des produits d'assurance en raison de l'accès des opérateurs aux points de contact numériques. Les opérateurs ayant déjà des solutions MFS peuvent utiliser des solutions de financement de la santé pour enrichir leurs portefeuilles.

D’autres approches existent, comme Singtel qui regroupe l’assurance maladie avec les offres de base et inclut un bonus de données mobiles comme paiement d’assurance ».

Les entreprises de télécommunications du monde entier sont confrontées à de nombreux défis : baisse des revenus de connectivité, concurrence accrue par les GAFA/OTT. La santé numérique, à travers le domaine des applications et des solutions, est ainsi un bon moyen pour eux de se diversifier et de se différentier. C’est également une manière de valoriser sa marque à travers la contribution à l’inclusion sociale en améliorant le quotidien des populations et en répondant aux objectifs de santé durable fixés par l’ONU.

 

Sources : Analysys Mason D2C digital healthcare services: opportunities for telecoms operators (déc-20)

/media/images/contacts/bloggeurs/arthur-benda.png

Arthur Benda

Consultant en Marketing Stratégique