Point de vue

Metaverse : le chemin pour devenir l’internet du futur

Le metaverse est plus qu'un jeu, un site web, une application ou une plateforme. Il devient plutôt l'interface par laquelle nous faisons l'expérience d'un nouveau type de réalité avec ses propres règles et sa propre économie.

« Metaverse » est devenu à la mode ces derniers mois depuis l’émergence du mot « meta ». Depuis, nous voyons des entreprises de toutes formes et de toutes tailles entrer dans le metaverse de différentes manières, y compris des noms connus comme Walmart, Samsung, Nike, Adidas, Gucci,… Toutefois, certains affirment que le metaverse, au sens propre du terme, n’existerait pas encore. Ainsi, nous nous posons les questions : qu'est-ce que le Metaverse, quel type d'expérience peut-on y vivre, sera-t-il la prochaine révolution numérique et comment en sommes-nous arrivés là ?

Qu’est-ce-que le Metaverse ? Un concept encore assez ambigu mais qui évolue très rapidement

Le metaverse est une convergence de nos vies physiques et numériques ou virtuelles, créant une communauté virtuelle où nous pouvons travailler, jouer, nous détendre, faire des transactions et socialiser. Pour être plus clair, dans sa dernière version, le metaverse fait désormais référence à une fusion virtuelle à grande échelle de jeux vidéo, de réseaux sociaux et de divertissements créant de nouvelles expériences immersives pour les utilisateurs.

Le metaverse n'en est qu'à ses débuts et les composants du metaverse continuent d'évoluer rapidement. Ainsi, il n'existe pas encore de définition unique et incontournable à laquelle les gens peuvent se référer. Ce concept fait débat sur ce qu’il pourrait être, ce qu’il n’est pas, ce qu’il devrait être, ce qu’il se doit d’être ou encore en quoi il consiste... Le CEO de Snap préfère de ne pas utiliser le mot « Metaverse » parce que selon lui, si on demandait à plusieurs personnes de définir ce mot, chacune d’elle aura sa définition du concept1.

De plus, chaque acteur propose une définition différente correspondant à son positionnement ainsi que les expériences proposées dans sa plateforme de « type metaverse ». Chaque plateforme a une population cible spécifique définissant les services et les contenus qu'elle propose. Cependant, au cours des derniers mois, nous avons constaté une augmentation des croisements entre les différents services. Une plateforme traditionnelle (non-blockchain) axée sur le jeu, le divertissement et la socialisation peut demain évoluer vers des services d'éducation et de travail (Roblox) ou une plateforme de collaboration pour débutants peut également décider de devenir "un métavers ouvert et gratuit pour les événements culturels et permettra aux utilisateurs d'accueillir des expositions NFT" (Spatial).

Quelles sont les expériences immersives que l’on peut trouver aujourd’hui et demain dans le monde metaverse ?

Gaming

Un des éléments importants à savoir, c’est que le gaming est un des éléments clés du metaverse. Si on regarde la timeline de développement du metaverse, celui-ci est issu de deux décennies de jeux et est et sera construit sur l'infrastructure des jeux :

Source: The Metaverse Timeline, Jane Chen & Ole Heine

Les grands acteurs tels que Meta et Microsoft tentent de se développer davantage à partir du jeu virtuel existant ou en acquérant des plateformes de jeu virtuel. Ainsi, le gaming est un élément incontournable et sera une des expériences à développer en premier chez chaque acteur qui veulent créer sa propre plateforme metaverse. Bloomberg intelligence a prévu que les jeux - y compris le matériel, les logiciels, les services et les publicités AR/VR - représentent plus de la moitié de la valeur générée par le metaverse en 20242.

Entertainment

Ces derniers mois, pendant le confinement, des concerts virtuels de Justin Bieber, Ariana Grande, Snoop Dogg et d'autres stars dans des plateformes gaming tels que Fornite, Sandbox ont eu de grand succès. On peut imaginer que cela ne s’arrête pas à des expériences événementielles mais ouvrira aussi à d’autres activités de divertissement comme le cinéma, le tourisme, le sport, etc.

Retail

En tant qu’une plateforme ouverte, le metaverse pourrait à terme accueillir toutes les marques et tous les services avec lesquels les consommateurs interagissent au quotidien en ayant des expériences d'achat virtuelles immersives. Plutôt que de visiter un site web pour parcourir des versions 2D de produits, les utilisateurs pourraient voir ces articles en 3D avant de décider de faire ou non un achat.

Les autres expériences 

Le metaverse va aussi créer de nouveaux modes d'interaction sociale, d’éducation et de collaboration. D’autres applications qui sont très spécifiques et pour le moment ne sont pas combinées avec d'autres services, existent : le « real estate » – l’immobilier virtuel et les services publics.

Est-ce que le Metaverse va devenir « L’internet du futur » comme dit dans les promesses et publicités des grands acteurs ?

Le besoin d'une version plus avancée de l'internet se fait de plus en plus sentir, et les entreprises réalisent que le fait de se concentrer sur le métavers pour leur stratégie commerciale pourrait conduire à une source de revenus prometteuse. Le metaverse est plus qu'un jeu, un site web, une application ou une plateforme. Il devient plutôt l'interface par laquelle nous faisons l'expérience d'un nouveau type de réalité avec ses propres règles et sa propre économie.

Par conséquent, le metaverse devrait produire la même diversité d'opportunités que celle que nous avons vue avec le Web : de nouvelles entreprises, produits et services émergeront pour tout gérer, du traitement des paiements à la vérification d'identité, en passant par l'embauche, la diffusion d'annonces, la création de contenu, la sécurité, …

Cependant, pour arriver à ce point-là, pour devenir un successeur du web, une autre question se pose : est-ce que dans le futur, le metaverse peut avoir une plus grande population cible, est-ce que ces gens-là vont passer plus de temps dans ce monde virtuel ?

Afin de devenir « l’internet du futur », le Metaverse devrait avoir les trois catalyseurs clés suivants :

Capacité à créer un terrain pour la créativité de contenus

Meta, Microsoft, Huawei et les géants numériques s’associent pour définir les standards du metaverse. Nous ne connaissons pas encore les standards de demain mais il faudrait que ces normes soient propices à l’essor de la création de contenu. Autrement dit, le succès d’une plateforme dépend fortement de la capacité de créer un environnement libre pour la co-construction de contenus. En effet, le secret derrière le succès des plateformes gaming tels que Roblox, Minecraft ainsi que TikTok et Youtube est la création de contenus par et pour les utilisateurs et utilisatrices. Plus la plateforme devient populaire, plus les créateurs/développeurs sont attirés par la plateforme et avec plus de créateurs, viennent plus de contenu et ensuite les followers suivent...

Devices et la facilité d'utilisation

Bien qu'un metaverse n'ait pas à fournir de fonctionnalités de réalité virtuelle, les gens s'attendent majoritairement à ce que ce soit le cas avec le temps. Même si l'adoption généralisée prendra du temps et que des défis se posent probablement, nous pensons que la technologie XR deviendra « la prochaine grande plateforme informatique ». Pour toucher le grand public, il faut que les fournisseurs de terminaux puissent proposer des modèles de lunettes AR/VR plus conviviales, plus légères, abordables et permettant de réduire le phénomène de “Motion Sickness” initialement un gros souci au début sur le marché. Nous verrons prochainement les lancements des casques VR de Apple et plein d’autres acteurs notamment Meta, Nreal, Google, Docomo et Sony ayant prévu le développement de nouveaux modèles plus compacts et abordables.

En outre, un des éléments importants qui aidera les plateformes à toucher une population plus large est la facilité d’utilisation. De nos jours, la plupart des plateformes de type Metaverse se basent sur les expériences et la culture des jeux vidéo avec énormément de raccourcis clavier pour pouvoir se déplacer dans le système 3D du jeu. Même si la GenZ sera la cible privilégiée du Metaverse, même les non-gamers des générations Y (les Millennials) et Z ont besoin de temps pour s'habituer à ce nouveau monde, on pourrait imaginer la difficulté rencontrée par les générations plus âgées ou les personnes moins sensibilisées aux nouvelles technologies.

Sofrecom découvre Decentraland

Source : Decentraland

Sécurité renforcée pour gagner de confiance des utilisateurs

Le metaverse rendra plus sensibles nombre des problèmes difficiles de l'existence numérique actuelle, tels que les droits et la sécurité des données, la désinformation et la radicalisation, le pouvoir des plateformes et la santé des utilisateurs. Les grandes marques seront fortement incitées à s'assurer que leurs mondes virtuels sont sûrs et dignes de confiance, ce à quoi les opérateurs télécoms pourraient apporter une valeur ajoutée significative, plus que « a step change in the capabilities of telecoms networks. », comme dit Dan Rabinovitsj, Vice-Président de Meta Connectivity3.

Les marques et les grands acteurs numériques y compris les opérateurs ont aujourd'hui la possibilité d'explorer les possibilités du nouveau territoire metaverse, en cherchant à comprendre les besoins et attentes des jeunes, en particulier la génération Z et les plus jeunes, qui vont être les premiers à adopter le metaverse.

En savoir plus sur Quelle place des opérateurs télécom dans le puzzle du Metaverse ?

[1] https://www.businessinsider.com/snap-ceo-evan-spiegel-metaverse-ambiguous-hypothetical-facebook-meta-zuckerberg-2022-4?r=US&IR=T

[2] https://www.bloomberg.com/professional/blog/the-metaverse-is-already-now-four-surprising-bi-charts/

[3] https://www.cnbc.com/2022/03/02/meta-says-todays-cellular-networks-arent-ready-for-the-metaverse.html

/media/images/contacts/bloggeurs/mai-phuong-bui.png

Mai Phuong Bui

Consultante en Marketing Stratégique