Analyse marché

Les enjeux de la Data-IA pour les opérateurs

lun. 21 juin 2021

La croissance exponentielle du volume de données produites dans le monde, combinée au développement accéléré de la capacité à les traiter, notamment par l'intelligence artificielle, ouvrent de vastes perspectives pour l'individu, l'économie et la société toute entière. Le développement d’un écosystème des données et de l’IA représente pour les opérateurs télécoms, comme pour l’ensemble des entreprises, une révolution aussi structurante que celle de l'Internet.

La révolution des données et de l’intelligence artificielle a déjà commencé, elle est déjà dans la stratégie des opérateurs télécoms. Cependant, il faudra des années aux opérateurs pour que les données et lA soient au cœur de leurs pratiques d’entreprise, et qu’ils deviennent, de ce fait, à la fois « pilotée par les données » et « motorisée par l’IA ». En effet, le déploiement d’une stratégie axée sur les données et l'IA doit irriguer tous les métiers. Ce déploiement s’appuie sur des programmes de formation et d’accompagnement des équipes. Il requiert la définition d’un cadre d’utilisation pour que les données et l'IA soit au service du plus grand nombre.

Les leviers de la révolution des données et de l’IA

La révolution des données et de l'IA est comparable à celle de l'internet il y a 25 ans. Elle aussi, demandera de nombreuses années avant  d’atteindre son plein potentiel car elle entraînera un changement culturel important dans nos sociétés. 

Bien que les données-IA offrent, à travers  ses différents cas d'usages métiers, de nombreuses possibilités de création de valeur, la gestion des données est une tâche complexe. Elles nécessitent de bonnes infrastructures et des outils performants aptes à déployer de l'IA à l'échelle. Ensuite, le plus grand défi d’une entreprise axée sur les données est de trouver des compétences aujourd’hui rares et de développer une culture de la donnée dans tous ses métiers. L’opérateur devra donc mettre en place des programmes de développement de compétences et d’accompagnement au changement. Il s’interrogera sur la manière de briser les silos entre les différentes directions de l’entreprise mais aussi sur ses besoins en termes d’outils techniques et de sources de données. Les données-IA doivent être considérées comme un "bien commun" accessible à tous les métiers de l’entreprise, au service de la création de valeur. Ce défi, vrai pour les opérateurs de télécommunications, s'applique à toute entreprise.

Devenir une entreprise de télécommunications basée sur les données et l'intelligence artificielle...

Devenir une entreprise axée sur les données et l'IA permet de gagner en agilité, efficacité et rentabilité. Chez Orange, nous attendons de nombreux avantages des données et de l'IA : 

  • Améliorer l'expérience client : Au fil des années, l’opérateur a accumulé des données diversifiées : données de qualité de service, de connectivité, de facturation et d’usage. Leur analyse nous permet d’améliorer l’expérience et la qualité de service fournie. Par ailleurs, grâce aux algorithmes de prédiction, nous arrivons à mieux connaître nos clients, leurs habitudes d’achat, leurs comportements et donc à anticiper de nouveaux besoins et usages. Résultat : Orange offre des services ou des produits plus attrayants et plus pertinents à ses clients, ce qui lui permet de les fidéliser. Le premier avantage est donc essentiellement centré sur le client.
  • Maîtriser la complexité des réseaux : La transformation de notre entreprise est très centrée sur les logiciels. Le réseau lui-même se virtualise : il est plus élaboré, avec une plus grande sophistication des données. L'intelligence artificielle est une nécessité pour maîtriser la complexité de ce nouveau réseau virtualisé. Elle intervient dans l’optimisation du cœur métier de l’opérateur.
  • Anticiper l’arrivée potentielle de nouveaux concurrents axés sur les données et rester compétitifs face à ces nouveaux entrants sur le marché.

  • Donner aux employés des outils permettant une prise de décision plus rapide et basée sur les faits : Les avantages internes sont la façon dont les opérateurs rendront leurs employés plus efficaces dans leur travail quotidien et la façon dont nous pouvons leur permettre de prendre des décisions meilleures et plus rapides. Par conséquent, passer de la simple prise de décision à l'ordinateur leur permet de se concentrer davantage sur la partie difficile de leur travail, de gérer les besoins des clients ou de gérer le réseau lui-même.

Etre au cœur de l’écosystème données-IA

Afin de réussir cette transformation et devenir une entreprise orientée sur les données, les opérateurs doivent être au cœur de l’écosystème données-IA et pour cela s’associer aux acteurs existants sur le marché. Les opportunités de partenariats sont nombreuses et le risque serait de ne pas s’associer assez rapidement à toutes ces entreprises centrées sur le cloud public et ainsi ne pas réussir à gérer efficacement cette transformation. Les entreprises comme Google, Amazon, Facebook, Microsoft ont d’énormes capacités de calcul et de stockage que les opérateurs peuvent utiliser afin d’augmenter l’utilisation de leurs systèmes. Ces entreprises disposent également d'excellents outils de données et d'IA qui nous permettent de nous concentrer sur les problèmes pour lesquels nos ingénieurs peuvent apporter une valeur ajoutée et tirer parti des technologies de pointe, y compris les technologies issues de l'open source.

A titre d’exemple, chez Orange, nous venons de signer un premier accord avec Google Cloud, justement pour avoir accès à ces outils et ces infrastructures. Nous soutenons également des starts-up via l’accélérateur Orange Fab et avons participé à la lutte contre la pandémie de Covid-19 en fournissant aux autorités sanitaires de plusieurs pays européens et africains des données statistiques, grâce à notre solution Flux Vision et notre réseau mobile, permettant d’analyser les mouvements de population et d’anticiper l’évolution de la maladie.

Agir en tant qu'entreprise socialement responsable

Les données et l'IA apportent de nouveaux services et de nouveaux usages à l'humanité. Mais, comme tout nouveau progrès technique, elles soulèvent de nouvelles préoccupations. Les opérateurs de télécommunications doivent piloter les risques liés à l'IA par une gouvernance prudente et capable de les atténuer. 

Nos équipes réfléchissent par ailleurs à des solutions pour rendre l’utilisation de l’IA plus responsable, en collaborant notamment à de nombreux groupes de travail comme "Impact IA", qui a produit un guide opérationnel sur la façon de déployer l'IA de manière fiable et éthique. Nous avons également signé la charte internationale pour l'IA inclusive du fonds Arborus, et obtenu, après un audit du Bureau Veritas, le label GEEIS-IA (Gender Equality European & International Standard). Et puis le dernier en date est un projet appelé "Les femmes et l'IA", qui est une procédure de certification visant à encourager et promouvoir les femmes dans le secteur de l'IA. Nous avons dans notre équipe de nombreux cadres supérieurs ingénieurs qui sont des femmes et qui sont de véritables exemples pour nos organisations. Enfin, il y a une normalisation ISO qui commence à définir une norme de référence pour une IA digne de confiance notamment pour combattre les préjugés.

Les données et l'IA au cœur de l’innovation et de la transformation numérique d’Orange

L'innovation en matière de données et d'IA soutiendra le plan stratégique d'Orange "Engage 2025". En effet, un des axes de ce plan consiste à placer les données et l'IA au cœur de notre modèle d'innovation et de notre transformation numérique.

Chez Orange, notre mission autour des données et de l'IA repose sur quatre priorités : 

  1. Des réseaux plus intelligents, 
  2. Une meilleure efficacité pour nos opérations, 
  3. Une expérience client réinventée,
  4. Des données et une IA responsables et durables dans toute notre entreprise. 

Une des initiatives clés du Groupe a été le déploiement d'algorithmes d'IA qui améliorent l'efficacité de notre réseau d'accès radio et évitent ainsi les surcharges de trafic grâce à une prévision précise de l'encombrement du réseau. La gestion intelligente des ressources du réseau garantit notre qualité de service tout en optimisant l'allocation et l'utilisation de nos ressources, ce qui entraîne une réduction significative de la consommation d'énergie. 

Autres exemples : la collecte croisée de données de profilage conformes à la réglementation améliorera la gestion de la connaissance des clients et permettra de proposer des offres plus personnalisées. 

Le renforcement des capacités des assistants multiservices d’Orange, les "bots" textes et voix dédiés à la relation client,  grâce notamment aux technologies de NLU (Natural Language Understanding), permettra d’améliorer l’expérience et la satisfaction des clients.

En termes d'efficacité opérationnelle, certaines initiatives ont déjà été couronnées de succès :

  • En Espagne, pour optimiser le déploiement des antennes du réseau mobile grâce au Big Data et au Machine Learning qui analyse les KPI commerciaux et techniques.
  • Au Sénégal, avec l'optimisation du processus d'abonnement mobile grâce à l'outil de reconnaissance d'images et de textes alimenté par l'IA qui vérifie la conformité des fichiers et des photos des cartes d'identité. 

Nos enjeux, dans cette première partie de la transformation, sont la rigueur dans l'établissement des priorités et la compréhension des impacts sur ces domaines. 

Le partenariat que nous avons conclu avec Google Cloud va accélérer notre transformation autour des données et de l’IA.
 

Extrait du livre blanc, Défis et progrès à l’ère des données et de l’intelligence artificielle

 

/media/images/contacts/contributeurs-livres-blancs/steve-jarrett.png

Steve Jarrett

Directeur Data & IA