Fichier 292

Nos réalisations

Nos réalisations

Gestion du projet de communication convergente pour une administration

Cote ivoire reunion

Enjeu

Notre client, une Administration Africaine, a fait appel à Sofrecom pour l’accompagner dans un projet de communication convergente. Ce projet s’est inscrit dans un programme global de gouvernance numérique.

Ce programme a pour but :

  • de mieux gérer et optimiser le budget et les ressources de l’Etat,
  • de garantir l’interopérabilité fonctionnelle des différents systèmes.
  • Pour mener à bien ce projet, il a fallu accompagner la MOA déléguée, avec deux objectifs :
  • de déployer une architecture mutualisée des infrastructures téléphoniques de l’Etat,
  • d'implémenter une communication convergente au sein de l’Administration.

Méthodologie

La première étape fut la collecte consolidée de l’existant et des besoins. Pour se faire, une écoute active des acteurs locaux et des visites terrain ont été effectuée en nous appuyant sur différents outils de la démarche agile : interviews, questionnaires ciblés, visites de sites

Une fois ces données collectées, une analyse fine du delta technique et fonctionnel a été réalisée.

Ensuite, nous avons élaboré une architecture réseau adaptée et modulaire couvrant les besoins fonctionnels de communication de l’Administration respectant les contraintes de fonctionnement fixées.

En parallèle une étude financière itérative des coûts et des investissements a été réalisée.

Un dossier de spécifications pour appel d’offres intégrateur a pu ainsi être fourni.

Enfin, la dernière étape fut la définition d’une gouvernance claire facilitant les décisions.

Résultat

En résumé, de nombreux bénéfices ont été notés par notre client :

  • des coûts de l’Administration réduits grâce à une architecture réseau mutualisée, offrant la possibilité d’effectuer l’ensemble des communications intra administration au sein du réseau dédié,
  • une solution permettant d’adresser dès le lancement 50000 utilisateurs. Soit le double des usages actuels,
  • la fourniture à l’Administration de nouveaux services, tel que le nomadisme des utilisateurs et un meilleur contrôle des usages.