Fichier 292

Nos réalisations

Nos réalisations

Etude de faisabilité pour un système d’identité numérique

Regulation 3246979 960 720

Enjeu

L’Etat du Niger a adopté depuis 2013 une politique sectorielle des télécoms et des TIC. Dans ce cadre, il a lancé un plan de transformation numérique visant à faciliter l’accès des populations, des administrations et des entreprises à des services numériques de qualité.
Le gouvernement du Niger a requis l’accompagnement de Sofrecom pour mettre en œuvre un système de gestion d’identité numérique (SIGIEP : Système Intégré de Gestion de l’Identification Electronique des Personnes). Ce SIGIEP doit permettre au pays de disposer de données démographiques fiables pour élaborer les politiques nationales de développement du pays.

Méthodologie

Cartographie de l’écosystème de l’identité numérique
Nos consultants ont tout d’abord organisé un atelier national avec l’ensemble des acteurs du projet de SIGIEP. 29 ministères et organismes nationaux en charge des questions de santé, sécurité, administration et droits des citoyens ont ainsi été réunis. Cet atelier a permis de partager les objectifs de l’étude de faisabilité, la méthodologie et les résultats attendus, et d’identifier les acteurs et bénéficiaires du futur SIGIEP.

Etude de faisabilité
Ce SIGIEP doit gérer la collecte, l’enregistrement, le traitement, la certification et l’exploitation des données d’état civil, démographiques et biométriques.
Pour évaluer la faisabilité du projet, nos experts ont analysé :
- les pratiques en termes d’identité numérique dans le monde et en Afrique, en recensant les multiples initiatives. Les bilans publiés sur ces projets ont permis d’identifier des bonnes pratiques sur 4 critères essentiels : l’accessibilité de la solution, sa robustesse, sa facilité d’intégration et son niveau de sécurité et protection des données personnelles.
- les aspects juridiques et réglementaires, en analysant les lois et réglementations existantes : ils ont identifié comment ces règles juridiques devraient être adaptées pour autoriser l’utilisation de l’identité numérique;
- la gouvernance : ils ont étudié les diverses possibilités et émis une proposition pour assurer que la stratégie, le système déployé et son financement soient pérennes;
- la faisabilité technique : ils ont étudié les options disponibles sur le marché que ce soit pour la plateforme elle-même, l’attribution du numéro d’identité ou encore les méthodes d’authentification et la sécurisation des données.

Puis ils ont réalisé une étude comparative des différents scénarios afin d’estimer un coût global. Ils ont émis des  recommandations quant au fonctionnement du futur SIGIEP et aux solutions techniques les plus adaptées tenant compte des ambitions du pays et des réalités organisationnelles et budgétaires.
Pour finir, ils ont identifié les possibles sources de financement pour le projet.

Rédaction du dossier d’appel d’offres
Sur la base des choix techniques et fonctionnels effectués précédemment, notre équipe a rédigé tous les documents nécessaires à un futur appel d’offres. Ces documents permettront au gouvernement nigérien de sélectionner la meilleure plateforme technique mais aussi l’offre de support et maintenance la plus adaptée, selon ses contraintes budgétaire.

Planning et accompagnement au changement
Pour finir, nos consultants ont proposé un planning et plusieurs recommandations pour aider le gouvernement à prioriser ses futures actions. Ils ont notamment travaillé sur la conduite du changement, élément indispensable à une appropriation rapide et efficace, tant parmi les agents gouvernementaux que parmi la population. Pour cela, ils ont proposé formations et communications pour faire connaitre et adopter le programme.

Résultat

Au terme de cette mission, le gouvernement du Niger est en mesure de lancer l’appel d’offres qui lui permettra de mettre en œuvre son système d’identification numérique au niveau national. Les prérequis organisationnels et juridiques sont clairement identifiés, ainsi que les actions, le planning et le budget nécessaires au lancement.

En savoir plus sur les solutions E-gouvernement