Fichier 287

Publications

Smart Home : quelles stratégies pour les opérateurs de l’ASEAN ?

Smart Home : quelles stratégies pour les opérateurs de l’ASEAN ?

« Le Smart Home est le premier pas vers tout un univers de services intelligents. »



Qu’est-ce qui conduit ces opérateurs à s’intéresser aux services Smart Home ?

T. D. Dans les pays de l’ASEAN, deux grands ensembles coexistent : des marchés très équipés, amateurs de nouvelles technologies où l’attente est élevée sur des services de surveillance et de smart metering, et d’autres, en plein développement urbain, notamment immobilier, où prendre en compte des services Smart Home en amont est une vraie opportunité. Dans les deux cas la profusion d’équipements et de technologies génère un besoin d’organisation, de normalisation et de cohérence.


Quel peut être le positionnement de ces opérateurs sur la chaîne de valeur du Smart Home ? 

 T. D. Dans le modèle B2B, les opérateurs de l’ASEAN se positionnent comme agrégateurs de services sur les secteurs verticaux (Smart Home, e-santé, smart grid). En s’appuyant sur des expertises métier telles que le data center, la connectivité et la gestion de terminaux, ils conçoivent des maisons connectées pour aider les promoteurs immobiliers à valoriser leurs bâtiments. Ils interviennent sur la gestion de projet et la maîtrise d’ouvrage. La stratégie de partenariats avec d’autres acteurs économiques induite par ce positionnement crée un élan pour conquérir de nouveaux territoires et gagner de nouvelles sources de revenus.
Dans le modèle B2C, le Smart Home tend à devenir le nième play des opérateurs. Il ajoute de la valeur à l’accès Internet de la maison et permet d’augmenter les ventes. Deux scénarios sont possibles selon la maturité du marché. Dans le premier, l’accès haut débit résidentiel est largement déployé et la compétition est rude (Singapour, Malaisie), les offres Smart Home viennent donc enrichir l’offre convergente. Dans le second, il est en cours de déploiement conformément au schéma directeur national, et proposer du Smart Home est différenciant parce que c’est un service à valeur ajoutée innovant.
La capacité de l’opérateur à rendre simple ce qui est complexe lui confère le rôle majeur de garantir une expérience client « end-to-end », unique et enrichie. La qualité du service est assurée par la bonne gestion et supervision de son réseau, tandis que les offres groupées réduisent le coût d’accès aux services Smart Home, parmi lesquels la télésurveillance (surveillance du personnel de maison) et la réduction des dépenses énergétiques (suivi de la facture de la climatisation) sont les plus populaires.
Autre positionnement B2C possible sur un marché Smart Home fragmenté, celui d’intégrateur de solutions (terminal, passerelle, plateforme, applications) pour garantir une véritable offre intégrée, centralisée, testée et normalisée. C’est le modèle choisi par Orange qui a lancé son offre Smart Home en Pologne en 2013 et en France en 2014. Ainsi, il a augmenté l’adhésion de ses clients à ses produits et renforcé son image de marque avec un service innovant.
Un troisième modèle, émergent, est à considérer : celui du B2B2C. S’associer à une société de télésurveillance ou à un énergéticien légitime d’une certaine façon le service et la solution Smart Home de l’opérateur. De même, vendre son produit dans un magasin de bricolage est un canal de distribution alternatif pour toucher de nouveaux clients.


Pourquoi les opérateurs ont intérêt à investir dans les services Smart Home ?

T. D. Investir dans l’innovation sur des terminaux intelligents aide à créer de l’identification et de l’attachement à la marque. Mais, au-delà du concept de la maison connectée, la tendance liée à l’Internet des Objets et ses corollaires Big Data et M2M prend de l’ampleur. Les terminaux occupent une place croissante dans le portfolio des opérateurs. De plus en plus intelligents, ils demandent à être gérés et supervisés. Ils donnent ainsi un avantage à la proposition de valeur globale de l’opérateur.
Enfin, compte tenu du coeur de métier des opérateurs et de l’inévitable transformation digitale, le Smart Home est le premier pas vers tout un univers de services intelligents qui va de la gestion des immeubles jusqu’aux villes intelligentes, en passant par les transports et les énergies.

Télécharger l'article au format pdf