Fichier 287

Publications

Comment Orange invente les « New ways of Working » de demain ?

Comment Orange invente les « New ways of Working » de demain ?

U302014 medium

Sofrecom M Serigne Détecter, anticiper et expérimenter de nouvelles pratiques de travail pour capitaliser celles qui apportent de la valeur avant de les déployer au sein du groupe, telle est l’approche d’Orange dont l’ambition est d’être un leader de l’innovation sociale.

Comment le digital transforme-t-il les modes de travail des collaborateurs ?

Le digital révolutionne les schémas traditionnels du travail remettant en question notre unité de lieu, notre unité de temps et notre unité d’action. En effet, le digital est partout : au travers de l’explosion des applis mobiles, des suites de communications unifiées, ou encore des plateformes collaboratives. Désormais, il est possible de communiquer, d’échanger, en temps quasi-réel, depuis n’importe quel endroit, avec une multitude d’interlocuteurs différents.
Cette évolution bouscule nos façons de travaillercarelle touche nos processus (métiers, projets, innovation) et nos comportements : le digital devient un véritable vecteur de décloisonnement, d’ouverture interne (fin des silos, déhiérarchisation) comme externe (crowdsourcing, open innovation, entreprise en réseaux).
Dans ce contexte, la collaboration devient clé avec des postures déterminantes comme l’autonomie, l’esprit d’initiative et la confiance.
Le rôle du manager se transforme également : à l’ère du digital il sera, aux côtés des RH, le vrai acteur de l’engagement du salarié vis-à-vis de son travail et de l’entreprise ; il développe conjointement l’autonomie des collaborateurs et les pratiques collaboratives au sein de l’équipe et plus largement avec les différents partenaires.

Quels défis la digitalisation pose-t-elle aux entreprises en matière d’organisation du travail ?

Dans ce contexte, faire évoluer notre organisation du travail pour répondre à la fois aux attentes de nos collaborateurs et aux besoins de nos clients est un impératif. Mais comment explorer et comprendre, avant de les diffuser largement, les pratiques et les modes de fonctionnement qui, demain, apporteront de la valeur à nos collaborateurs ? Pour réussir sa transformation, Orange a choisi une démarche de test and learn, fondée sur des retours d’expérience de collaborateurs animés par un WorlLab.

Quel rôle joue le Worklab dans la transformation des modes de travail ?

Le Worklab accompagne, à son initiative ou à celle des divisions, des expérimentations menées au plus près d’équipes et représentatives de tous les métiers, sur 5 composantes de notre organisation du travail :
- la collaboration (fonctionnement en mode projet, réduction des silos, transversalité,…) ;
- l’espace de travail (cf. initiative de la Villa Bonne Nouvelle) ;
- le management (nouveaux formats de gouvernance de l’entreprise, d’évaluation et de reconnaissance avec notamment le suivi d’une initiative de feedback collectif) ;
- le rapport au temps (flexibilité des horaires de travail, nomadisme, équilibre vie privée/vie professionnelle) ;
- l’ouverture vers nos partenaires et nos clients que nous voulons placer au cœur de nos process.

Le WorkLab s’appuie sur un cercle d’ambassadeurs internes volontaires qui captent des initiatives ou accompagnent leur diffusion. Il anime des pilotes avec un protocole d’analyse très rythmé dans le temps permettant une amélioration continue en cours d’expérimentation. Il organise dans toute la France, des « cafés partage » autour de témoignages de toutes les divisions, ainsi que des séances trimestrielles de capitalisation pour identifier collectivement les bénéfices, les freins rencontrés et nos facteurs clés de succès.