Fichier 287

Actualités

Sofrecom poursuit son développement au Maroc

Sofrecom poursuit son développement au Maroc

Maroc Sofrecom

En 2016, Jacques Moulin DG de Sofrecom a signé un protocole d’accord (MoU) relatif à la création d’un nouveau Centre de Services international à Casablanca avec Messieurs les Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique et de l’Economie et des Finances en présence du roi Mohammed VI au palais Royal de Casablanca.

Depuis Octobre 2016, le centre de Casablanca a généré la création d’une centaine d’emplois hautement qualifiés et à haute valeur ajoutée dédiés à la transformation numérique des administrations, des territoires et des entreprises.

Le Maroc, avec qui Sofrecom entretient d’excellentes relations de collaboration, est sensible aux défis de la transformation digitale et riche d’un vivier de compétences de qualité. Il garde toute son attractivité pour le développement de nos activités.

La cible visée est celle des clients français et marocains dans le but d’accélérer leur programme de transformation numérique à travers des cycles courts de développement, de co-création de solutions sur mesure et de focus basés sur l’expérience utilisateur.

Pour mettre en œuvre ses prestations, Sofrecom prévoit de créer 400 emplois hautement qualifiés dans les services informatiques et les infrastructures de support liés à la transformation digitale des organisations : designers, développeurs, consultants, architectes, managers.

Pour cela, Sofrecom recrute de jeunes diplômés marocains issus de grandes écoles et universités ayant signé des partenariats avec le groupe français depuis de nombreuses années.

Le centre de services propose également des postes aux experts du numérique Marocains résidant à l’étranger, pour ses activités marocaines, ou des projets stratégiques qu’il conduit dans les autres pays où il opère.

Présent au Maroc depuis 30 ans, Sofrecom a créé Sofrecom Services Maroc à Rabat en 2004. Ce centre de services et d’ingénierie logicielle offshore s’appuie sur l’expertise des collaborateurs marocains francophones.