Fichier 287

Actualités

Développer l’e-gouvernement en Indonésie

Développer l’e-gouvernement en Indonésie

Par DG Treasury • Published on 28 May 2020 - le 05 septembre 2018

Reseau infrasctructure

La DG Trésor aide les entreprises à se développer à l'international avec le FASEP (Fonds d'études et d'aide au secteur privé), subvention permettant de financer des études de faisabilité ou la démonstration de technologies innovantes. Dispositif de soutien à l’internationalisation, il intervient en amont d’un projet d’infrastructures et permet à l’entreprise de démontrer l’efficacité de ses méthodes et d’acquérir une référence dans le pays partenaire.

L’Indonésie réalise des investissements majeurs pour développer l’e-gouvernement

C'est dans le cadre d’un plan de développement de l’e-gouvernement que le Ministère des Technologies de l’information et de la communication indonésien (Kominfo) s’est vu confié le développement des infrastructures numériques de l’Etat. Ce plan fait partie d'une stratégie quinquennale lancée en 2015 par l'Indonésie et s'articule autour de plusieurs enjeux :

  • standardiser l’information au sein des administrations ;
  • rationaliser les investissements des administrations dans le numérique ;
  • permettre un accès universel à ces outils à travers l'ensemble du pays qui compte plus de 17 000 îles réparties sur 3 fuseaux horaires.

Pour y répondre, le Kominfo a lancé plusieurs projets d’investissements, notamment en PPP dans un réseau national de fibre optique et dans un satellite. Le Kominfo a également décidé de financer, via des bailleurs de fonds étrangers, la construction de data centers. C’est dans ce cadre qu'il s’est tourné vers la France, qui a proposé un financement FASEP (Fonds d'études et d'aide au secteur privé).

Le FASEP se décline en deux catégories : le FASEP Études et le FASEP Innovation verte. le FASEP Études, proposé par la France au Kominfo, finance une étude de faisabilité. En se positionnant au plus proche de la réalisation du projet (rédaction des documents d’appels d’offres), il a pour objectif de faire émerger un projet à forte valeur ajoutée française.

Le FASEP a permis de définir précisément les besoins du gouvernement et de proposer une solution technique adéquate

Réalisée en six mois par Sofrecom, cette étude a mobilisé des experts français et indonésiens. Elle a été finalisée en septembre 2018 et a permis :

  • d’évaluer les capacités existantes ainsi que les besoins en stockage de données au sein des ministères, agences publiques et collectivités locales ;
  • d’élaborer un projet de data center techniquement capable de stocker les données existantes, d’absorber les besoins croissants dans les prochaines années et d’assurer la sécurité de ces données ;
  • d’évaluer le coût de cet investissement ;
  • de préparer les termes de référence d’un prochain appel d’offres.