Fichier 287

Publications

Le monde mobile passe un nouveau cap

Le monde mobile passe un nouveau cap

Autant de cartes SIM en circulation dans le monde que d’êtres humains

En 2015, le rythme de croissance du parc mondial de clients mobiles a été moins soutenu que l’an passé : 3,3 % contre 7 % en 2014. Dans l’ensemble des pays développés, les parcs progressent encore (+2,7 %), essentiellement grâce aux objets connectés (aux États-Unis en particulier). Toutefois la croissance est désormais assurée à 80 % par les pays émergents qui ont recruté 200 millions de nouveaux clients, dont les deux tiers en Asie et en Afrique. L’Inde à elle seule vient de passer la barre du milliard de clients mobiles (+7,3 %).

On note cependant une décélération de la croissance dans certains pays émergents, en raison du durcissement de la législation sur l’enregistrement des cartes SIM (Kenya, Rwanda, Ouganda, Thaïlande…). Le Pakistan aurait perdu plus de 15 millions de clients sur l’année, dont 10 millions suite à la mise en place des vérifications d’identité biométrique des détenteurs de cartes SIM.

Le passage à la 4G s’accélère

Le parc haut débit mobile progresse encore de 25 % cette année et représente désormais près de la moitié du parc mobile mondial. Si la 3G domine toujours (plus d’un client mobile sur trois), le parc 4G a de nouveau doublé pour atteindre le seuil symbolique du milliard de clients fin 2015, soit 14 % du parc mobile mondial.

Les lancements des réseaux et l’extension de la couverture 4G ont permis à l’Europe et à l’Amérique Latine de voir leur parc respectivement doubler et tripler sur un an. Mais l’essentiel de la croissance provient de la Chine, qui a connecté à elle seule plus de 250 millions de clients en 2015. Elle affirme ainsi son rang de leader mondial, avec 350 millions de clients 4G, loin devant les États-Unis et le Japon (respectivement 200 millions et 87 millions). La Corée du Sud reste le leader en termes de pénétration : 70 % du parc fin 2015.

Des revenus mondiaux en hausse de 2,9 %

Si l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie Pacifique tirent l’essentiel de la croissance, le marché nord-américain n’est pas en reste. L’Europe quant à elle semble enfin voir le bout du tunnel, avec une baisse des revenus limitée à -0,3 % fin 2015 contre -2,4 % l’an passé, grâce notamment à une meilleure monétisation de la data.

Source : Informa WCIS, Sofrecom (janvier 2016)

Télécharger le fichier complet

Télécharger le livret complet