Fichier 287

Publications

de retour du CES 2011 / Verizon : l’opérateur fait son show sur la 4G

de retour du CES 2011 / Verizon : l’opérateur fait son show sur la 4G

Sans surprise, le premier opérateur mobile américain a focalisé quasiment toute sa communication du CES autour du LTE, ce qui n’a rien d’étonnant vu qu’il en est l’acteur incontournable non seulement aux États-Unis (même si MetroPCS lui a volé la vedette en septembre dernier) mais aussi dans le reste du monde. En effet, Verizon a lancé son service avec la technologie LTE le 5 décembre dernier sur plus de 38 villes et 60 aéroports, soit un tiers de la population américaine couverte. En comparaison, les réseaux LTE du scandinave TeliaSonera et du japonais docomo lancés en décembre 2009 et décembre 2010 respectivement se limitent à quelques grandes villes.

Surtout, Verizon a annoncé un plan de déploiement très agressif, sur lequel il est d’ailleurs revenu durant sa conférence de presse du 6 janvier. Au programme, le premier opérateur mobile veut couvrir les deux tiers de la population d’ici mi-2012 et atteindre une couverture nationale en 2013, équivalant à sa couverture actuelle en 3G, probablement en nouant des partenariats avec des acteurs locaux pour développer sa couverture rurale (Verizon utilise la bande de fréquence des 700 MHz).

Enfin, Tony Melone, le directeur technique de Verizon a précisé que le réseau actuel supporte des débits d’environ 5 à 12 Mbps en débit descendant et de 2 à 5 Mbps en débit montant, pour un temps de latence inférieur à 30 ms.

Côté terminaux, Verizon ne propose depuis décembre 2010 « que » deux dongles USB LTE, une situation à la fois comparable à celle de tous les autres opérateurs ayant lancé du LTE jusqu’ici (hormis MetroPCS), et suffisante pour faire du transfert de données. Mais Verizon avait promis des surprises pour le CES… qu’il a largement tenues en dévoilant dix nouveaux terminaux qui seront disponibles entre mars et juin prochain dont :

- 4 smartphones sous Android (version 2.2 a priori) : le HTC Thunderbolt, le Samsung SCH-i520, le Motorola DROID Bionic HD et le LG Revolution;

- 2 tablettes : la Xoom de Motorola avec écran de 10 pouces en version CDMA 2000 1xEV-DO mais qui sera rapidement disponible en version LTE (pas de détail sur le principe d’upgrade), et une version LTE du Samsung GalaxyTab. Ces deux tablettes fonctionnent sous Android;

- 2 routeurs : le MiFi 4510L (Novatel Wireless) et un modèle Samsung, qui permettent tous les deux de relier jusqu’à 5 équipements en Wi-Fi et qui sont compatibles avec le réseau CDMA 2000 1xEV-DO. Il faut également noter que la tablette Xoom et le LG Revolution (smartphone) permettent également de connecter jusqu’à 5 et 8 appareils via Wi-Fi respectivement;

- 2 laptops : le Compaq CQ10-688nr et le HP Pavilion dm1-3010nr, avec des écrans de 10,1 et 11,6 pouces de diagonale et une autonomie (théorique) de 8 et 10h respectivement ;

Spécifications partielles des 4 smartphones LTE annoncés :

68 Img Jpg Ces Recap Vzlte

source : Verizon, fabricants, JMP, GSMArena (janvier 2011).

Cette annonce est jugée importante non seulement pour l’opérateur, afin de faire décoller plus vite sa base clients, mais aussi pour les autres acteurs dans la mesure où cela permet d’enclencher une dynamique autour des chaînes de fabrication LTE. On se rappelle que la 3G n’avait réussi à décoller en Europe et au Japon que quand les terminaux sont devenus disponibles en plus grande quantité.

A ce stade, on en sait en revanche assez peu sur le prix de ces terminaux, mais ceux-ci devraient rapidement être connus vu le lancement d’ici 3-5 mois. On s’attendait également à savoir si les nouveaux smartphones permettaient de transporter la voix et la data via la réseau LTE. A cette question importante, pas de réponse officielle et impossible d’accéder aux configuration réseaux des terminaux en démo sur les stands de Verizon et Samsung. On en est donc à supputer que la data passe par le réseau LTE, la voix par le réseau CDMA 2000 1xEV-DO.

69 Img Jpg Vz Stand Ces

Photos du stand Verizon avec le panneau des 60 partenaires déjà signés + teste de jeu multijoueurs en réseau via le réseau LTE. Photos Sofrecom.

Le CEO et chairman de Verizon a profité de la conférence de presse du 6 janvier pour développer les deux derniers piliers importants de son offre 4G (en plus du réseau et des terminaux) : les applications et les logiciels. C’est notamment là qu’ont été présentées les nouveautés de HoneyComb, l’O.S. de Google dédié aux tablettes. Surtout, Verizon souhaite renforcer son écosystème 4G avec l’annonce de l’ouverture d’un « LTE Application Center » dans quelques semaines à San Francisco, où les 6000 développeurs avec lesquels il travaille déjà pourront venir tester leurs applications et customiser leurs APIs. Ivan Seidenberg a également précisé que le groupe travaille aussi avec une soixantaine d’équipementiers et de start-ups, dont certains d’entre eux avaient des corners de démo sur son stand, comme EA Games (jeux), Rhapsody (musique), BL Healthcare (télémédecine) ou Sling media (vidéo).

Du côté des services justement, nous avons eu droit à la présentation par Tim yates, le patron de skype, de l’annonce du lancement de la version améliorée de skype mobile avec la fonction visio (a priori pour les smartphones, pas de détail pour les tablettes qui disposent pourtant de capteurs). L’application sera en tâche de fond, permettant donc d’être joint à tout moment. La seconde nouveauté concerne le lancement d’une version multi-joueurs du jeu Rock Band développé par EA Games. Le jeu possède une « buddy list » qui permet de voir quels autres joueurs sont déjà en ligne, de les localiser et de jouer avec eux. Une fois en contact, les joueurs peuvent ainsi créer un groupe virtuel et jouer d’un instrument chacun sur leur terminal, à distance (cf. photo). Par ailleurs, Verizon avait invité Gameloft sur son stand pour montrer un autre jeu de golf en réseau, via deux laptops reliés par le réseau LTE.

70 Img Jpg Vz Pressconf

Conférence de presse Verizon : réseau, partenariats, EA RockBand et Skype mobile (photos Engadget)

L’impression globale est donc que Verizon a bien tenu ses promesses dans ses fameux quatre piliers (réseau, applications, logiciels et terminaux), avec un plan assez clair et ambitieux de déploiement, ce qui donne un signe positif au marché. Il reste toutefois quelques points d’ombre sur la tarification des terminaux et des services, l’idée étant probablement de ne donner trop d’infos à ses concurrents, T-Mobile et AT&T.

|En savoir plus :

- l’ensemble des annonces/partenariats de Verizon :

- le déroulé de la conférence de presse minute par minute|

(post rédigé par l'équipe de Sofrecom présente au CES 2011)