Fichier 287

Publications

Comment les universités d’entreprises aident les managers à mener la transformation numérique

Comment les universités d’entreprises aident les managers à mener la transformation numérique

U302030 medium

Sofrecom J Maria 500x588Avec la révolution numérique, les universités d'entreprise ont l'opportunité de démontrer tout leur potentiel en tant que partenaires stratégiques des entreprises qu'elles servent. Elles jouent un rôle majeur pour aider managers et salariés à adopter le changement.

Même si les managers comprennent l'impact de la transformation numérique pour l'entreprise et pour eux-mêmes, dans bien des cas, ils peinent à faire face à la rapidité et à la nature de ces changements.

Les universités d’entreprise qui réussissent sont celles qui se sont approprié les enjeux de l’acculturation des managers et des salariés à la transformation digital et savent développer des programmes appropriés pour aider leur partenaire à conduire leur révolution digitale. Retour d’expérience sur diverses initiatives d’universités d’entreprises.

1. Le numérique par le hautL’exemplarité est un puissant vecteur d’acculturation. Une approche consiste donc à proposer au top management de l’entreprise de suivre un programme de formation « leadership numérique ». Ce dernier apporte aux dirigeants des connaissances digitales et les sensibilise à l’état d’esprit et aux méthodes de travail du monde numérique. Cet engagement du plus haut niveau de l’entreprise dans la transformation est un facteur clé de réussite du déploiement d’un programme de culture digitale pour tous, parce qu’il souligne aux yeux des collaborateurs de l’entreprise la dimension stratégique du changement engagé et son caractère inéluctable. . Un programme de culture digitale pour tous les employés parrainé par le PDG témoigne de la volonté et de l'engagement du décideur pour le développement du numérique.

Le « mentorat inversé » est une autre approche d’acculturation de l’encadrement supérieur et intermédiaire : ce sont des collaborateurs juniors très à l’aise dans l’usage des outils numériques et des nouveaux modes de travail qui forment les cadres supérieurs et le management intermédiaire. Le mentorat inversé symbolise les nouvelles pratiques collaboratives et déhiérarchisées vers lesquelles tendent les entreprises.

2. Renforcer le rôle des managers

Les managers ont besoin de clarté et soutien pour accompagner la transformation numérique. Il convient donc de leur donner une vision claire de leur rôle et des postures que l’on attend d’eux. On pourra, par exemple, défini un « référentiel numérique » qui liste les comportements à adopter et les compétences managériale nécessaires pour impulser une culture digitale au sein des équipes..Former les managers à ce référentiel est alors essentiel pour diffuser rapidement cette culture.

3. Développer une culture digitale pour tous
Nombre d'universités d'entreprise lancent des programmes « digital inside » pour tous, dont la vocation est de sensibiliser au digital l’ensemble des salariés afin d’aider les entreprises à développer leur culture. Lier un programme « Digital Inside » aux priorités commerciales, le parrainer au niveau du comité exécutif, encourager les employés à participer à des méthodologies et des contenus attrayants, distribuer et remettre des "passeports numériques" au terme du parcours d’acculturation e sont quelques-unes des bonnes pratiques permettant de maximiser l'impact de ces programmes.
D’autres universités d’entreprise vont plus loin en mettant en place des « académies numériques ». Elles développent de nouvelles méthodes d’apprentissage (p. ex. plateformes de formation en ligne instantanées, MOOC, COOC, gamification...) pour accompagner et développer les compétences digitales de leurs équipes et favoriser le changement. Le lancement d’un programme d'« ambassadeurs du digital» s’appuyant sur des salariés motivés pour partager leurs compétences digitales constitue un autre vecteur d’accélération de l’appropriation du numérique par tous.

4. Favoriser l’agilité collective, le leadership partagé et l’innovation
Les défis numériques exigent agilité, leadership et innovation de la part de tous les collaborateurs.
La « gestion de projet agile » et la « prise de décision agile » figurent actuellement parmi les solutions de formation les plus avancées proposées par de nombreuses universités d’entreprise. Les programmes « leadership partagé » visent à développer le potentiel des employés en tant que leaders, à produire un impact positif quel que soit leur poste et à exploiter pleinement leur potentiel.
Les programmes « digital awards » aident les entreprises à obtenir de grandes idées des employés tout en encourageant l’innovation. Certaines universités d’entreprise avancées commencent à proposer des programmes de « l’innovation ouverte multi-acteurs », en amenant différents acteurs extérieurs dans l’écosystème de l’entreprise pour les faire travailler ensemble sur les défis de l’innovation.
La transformation numérique exige de nouveaux styles de leadership et de management. La manière dont les universités d’entreprise soutiennent ce changement culturel sera cruciale pour garantir la réussite des stratégies numériques.